• En France, 138 421 cas seraient confirmés selon les estimations de Santé publique France. 
  • Depuis le 1er mars, nous déplorons 26 230 décès liés au COVID-19 : 16 497 décès dans les hôpitaux et 9 733 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux.
  • Depuis le début de l’épidémie, 55 782 personnes sont sorties guéries de l’hôpital.

Plans de déconfinement annoncé par Édouard Philippe et ces ministre le 07 mai 2020.

Ce jeudi 7 mai, Édouard Philippe et ses ministres ont annoncé le plan de déconfinement, qui aura lieu le lundi 11 mai après environ 2 mois de confinement. Les annonces ont été les suivantes :

 Des tests. «La France est prête pour tester massivement», a affirmé Olivier Veran. «La capacité de test est au niveau attendu dans tous les territoires».

• Une prime. Tous les personnels de tous les Ehpad de France recevront une prime, qui sera de 1500 euros dans les 33 départements où l’épidémie aura été la plus forte et de 1000 euros ailleurs.

• Rentrée. 87 à 90% des communes travaillent sur une ouverture des écoles. Ce sont donc 80 à 85% des écoles qui vont ouvrir dès la semaine prochaine. Au total, 1 million d’élèves devraient être accueillis par 130 000 professeurs et 12 000 personnels médico-sociaux. A informé Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse

• Transports. Le port du masque sera obligatoire dans les gares pour les usagers de 11 ans et plus. L’absence de masque pourra être sanctionnée d’une amende de 135 euros.

• Voyages. Les déplacements sont libres dans son propre département. Au-delà, la limite est fixée à «100 km à vol d’oiseau», précise Christophe Castaner. Au-delà de cette limite, une nouvelle attestation sera disponible pour justifier d’une raison professionnelle ou d’une raison familiale impérieuse.

• Commerces. Tous les commerces fermés peuvent rouvrir, sauf les «lieux de convivialité». Les centres commerciaux de plus de 40 000 m2 pourront rouvrir avec l’accord des préfets, sauf en Ile-de-France.

• Plages. L’ouverture des plages et lacs sera possible au cas par cas sur autorisation du préfet.